De nombreux élus locaux était présent au point de presse du 19 avril pour appuyer le projet.

La Table Itinérance Rive-Sud (TIRS) s’est donné comme objectif d’intégrer et maintenir en logement 360 personnes en situation d’itinérance d’ici deux ans.  

Mercredi, devant un parterre d’élus de la région, le regroupement a dévoilé une initiative s’inscrivant dans le cadre du programme Stabilité résidentielle avec accompagnement (SRA), pour la période 2015-2020. Ce programme découle d’un partenariat avec les gouvernements du Québec et du Canada afin de lutter contre l’itinérance.

La TIRS regroupe six organismes de la région, soit Hébergement la Casa, Le Repas du Passant, L’Abri de la Rive-Sud, le Réseau d’habitations chez soi, L’Antre-Temps et Macadam Sud.

Le programme a pour objectif de procurer un logement permanent aux personnes qui vivent une situation d’itinérance, puis à leur offrir des services d’accompagnement selon leurs besoins. «Une fois le logement trouvé, l’autre étape, et certainement la plus importante, est qu’il le garde, a indiqué le coordonnateur à la TIRS, Marco Carpinteyro. Notre objectif est qu’il y reste au moins deux ans.» Le programme est composé de quatre volets soit l’accueil des personnes itinérantes, l’accès à l’information et aux références, le soutien à l’obtention d’un logement et son maintien.

«Cette initiative est intimement centrée sur l’individu et ses besoins particulier», a souligné la coordonnatrice de l’Abri de la Rive-Sud, Julie Tessier. Il y a des gens qui restent dans notre réseau très longtemps, qui partent et qui reviennent, et aussi des gens qui passent la chaîne d’un seul coup. On veut s’adapter à cette clientèle-là. Le plus important, c’est la communication entre les différents organismes qui nous permet de mieux comprendre notre clientèle», conclut-elle.

Source : Le Courrier du Sud – Le vendredi 21 avril et TVRS

 

Share This