Témoignages

Valérie, Heidi, Stéphanie

En tant que stagiaires au sein de l’Antre-Temps, nous avons eu la chance de vivre une expérience enrichissante, et cela autant sur le plan humain qu’au niveau de l’intervention.

Dès notre arrivée, nous avons été marqués par l’accueil chaleureux des jeunes et des membres de l’équipe.Rapidement, nous faisions partie intégrante de l’équipe, ce qui nous a permis de faire des apprentissages certes liés à l’intervention, mais également sur nous-mêmes : nos craintes, nos aspirations, nos forces, nos faiblesses. Il règne au sein de cette auberge une énergie hors du commun, un respect ainsi qu’un amour inconditionnel et palpable envers tous et chacun. Ces jeunes de passage, qui eux sont une source d’inspiration et de persévérance dans ce monde souvent rempli d’embûches, ont réellement besoin de cet amour.

Merci à toute l’équipe, à ces anges dynamiques qui nous ont permis d’évoluer et de grandir dans une atmosphère réconfortante et chaleureuse. Vous rendez le rêve possible, et c’est cette même possibilité qui rend la vie intéressante et passionnante.

Stagiaire

Luce

Je m’appelle Luce et ma fille Chloé.
Pour nous, c’est à l’automne 2013 que tout a éclaté. Chloé qui avait à ce moment 15 ans a assez rapidement laissé tomber l’école, ne venait pratiquement plus coucher à la maison, se retrouvait dans des endroits où la consommation était importante. Dans toute cette situation, mon besoin le plus important était de garder le lien avec ma fille; demeurer à l’écoute; ne pas tomber dans le jugement; lui faire comprendre que j’étais là, tout ça en tentant moi-même de conserver mon équilibre. J’ai appris l’existence de L’Antre-Temps en faisant une recherche sur internet pour avoir de l’aide en tant que parent. J’ai parlé avec Nicole avec qui je me suis sentie immédiatement écoutée, comprise, non jugée. J’ai été intégrée dans le groupe de parents qui suivaient des ateliers puis par la suite, si je vivais des moments difficiles je pouvais joindre Mélissa qui trouvait toujours du temps pour me voir ou m’écouter. Encore aujourd’hui, je sais que je peux compter sur ces deux personnes. Compte tenu des témoignages des autres parents et de ma propre expérience, je considère que L’Antre-Temps joue un rôle primordial dans le succès d’une vie épanouie pour nos enfants en nous offrant les outils pour les guider.

Parent

Nicole

À L’Antre-Temps nous assistons parfois à des miracles au sein des familles.
Voir une mère impuissante et épuisée se sentant inapte dans son rôle de mère monoparentale, nous confier son enfant dès qu’il atteint ses 16 ans.
Voir cette même mère, après 4 ans de doutes, de souffrances et d’inquiétudes mais de plus en plus capable d’amour inconditionnel,être aujourd’hui fière d’elle et surtout fière de voir sa fille heureuse et épanouie. Nous avons eu la chance pendant ces années de tenir la main de cette maman qui elle a tenu sans relâche la main de sa fille à chaque déception, à chaque chute, à chaque échec.

Oui, à L’Antre-Temps l’amour fait des miracles.

Intervenante

Sammy

Ce petit mot est pour partager l’expérience que j’ai vécue à L’Antre-Temps. Quand j’y suis arrivé, tout ne se déroulait pas très bien et j’étais plus qu’exaspéré de reproduire ces mêmes schémas négatifs de ma vie. Mon séjour fut une expérience des plus enrichissantes. Au début, je jouais un rôle et j’agissais de manière arrogante avec mon entourage. Plusieurs individus avaient énormément de misère avec moi.

Un de mes mécanismes de défense était de faire en sorte que les gens me perçoivent différemment de qui je suis réellement. De cette manière, je mettais une barrière entre les autres et moi-même. En réalité, sans le savoir je ne faisais que tâter le terrain. Après un mois à l’Auberge, je fis une agréable constatation…Je me sentais en sécurité, ce qui était très rare. Cette sécurité m’a permis d’être le vrai Sammy et non le monstre sans cœur que j’avais inventé pour me protéger. On mangeait bien et lors de ces repas, il régnait une ambiance familiale, ce qui m’a grandement aidé. J’avais déjà fait un énorme travail sur moi mais il manquait un élément important et j’ai pu le trouver durant mon séjour.

Je suis une personne qui n’a jamais cessé de croire en moi malgré le fait que personne n’y avait jamais cru. Pour terminer, je tiens à vous dire qu’il est important de s’approprier le respect, la confiance et l’amour envers soi-même. De cette façon, nous donnons accès aux autres à ces forces.
L’un de mes dictons favoris est La plus belle forme de liberté est d’être libre, d’être qui on est réellement !

Résident

Alexandra

Selon moi, nous avons beaucoup à apprendre des jeunes qui passent par L’Antre-Temps. Au début de mon stage, j’arrivais dans l’idée que c’était nous, intervenants et stagiaires, qui leur tendions la main. En fait, je me suis rapidement aperçue que c’est une entraide mutuelle de les côtoyer au quotidien. En effet, mon expérience auprès d’eux m’a permis de développer une philosophie de vie altruiste qui prend désormaisune place plus grande dans mes interactions au monde et, à mon sens, c’est le plus beau cadeau que mon stage pouvait m’offrir.

Merci à tous les jeunes que j’ai croisés ainsi qu’à toute l’équipe qui a su me tendre la main avec mes forces et mes faiblesses.

Stagiaire

Ekaterina

Il me paraît important de vous remercier de m’avoir accueillie dans votre organisme. Merci également à tous les membres du l’équipe qui ont mis tout en œuvre pour que mon stage se déroule dans les meilleures conditions possibles. Durant ces 8 mois, j’ai eu l’occasion d’être associée à votre travail et d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences. Ainsi, le temps, l’attention, l’intérêt que vous avez bien voulu me témoigner n’ont pas été perdus. Ils m’ont donné envie de persévérer dans le métier de travailleur social pour lequel vous m’avez donné le plus grand respect. Je possède désormais une expérience du terrain qui me donne des pistes pour m’améliorer. Grand merci à tous et toutes.

Stagiaire

Louis-Éric

Je ne garderai que de bons souvenirs des cinq mois passés à L’Antre-Temps! Un grand merci à toute l’équipe pour l’accueil chaleureux et le support tout au long de mon stage. Grâce à vous et aux jeunes, j’ai eu la chance de grandir et de me développer en tant que futur travailleur social! Au plaisir de vous revoir très bientôt! 🙂

Stagiaire

Jérémy

Mon expérience de stage à L’Antre-Temps a été plus qu’enrichissante. Chaque intervenant y ajoute sa couleur et les superviseur(e)s ont à cœur notre réussite. Les différentes problématiques vécues par les jeunes et le fait d’être avec eux dans leur milieu de vie fait de cette auberge du cœur un lieu d’apprentissage extraordinaire.

Stagiaire

Roxanne

J’ai grandement apprécié mon stage à L’Antre-Temps. Les intervenants sont accueillants, chaleureux et nous aident à mieux nous intégrer et à devenir de bons intervenants. C’est une expérience qui a été gratifiante au niveau professionnel et personnel. Merci aux intervenants, aux stagiaires et aux jeunes qui m’ont permis de vivre ces beaux moments.

Stagiaire

Mélodie

L’Antre-Temps est un endroit où l’on se sent bien et où il est agréable d’apprendre et d’évoluer, tant comme personne que comme professionnel. Nos questions sont les bienvenues et nous progressons à notre rythme. De plus, nous pouvons expérimenter plusieurs types d’intervention : intervention formelle et informelle, intervention individuelle ou de groupe, intervention auprès des parents, etc. , ce qui n’est pas possible dans tous les milieux! Les jeunes, tout comme les intervenants, sont très attachants, et il est certain que je vais m’ennuyer d’eux!

Stagiaire

Johanne

Le chemin de la vie m’a conduit sur une route dont j’ignorais l’existence. Sur cette route un imposteur, nommé ADOLESCENCE, est venu brouiller ma vision… je n’y voyais plus rien. Cet intrus a entraîné mon enfant dans une maison où la drogue et l’alcool pansaient ses blessures. Sous ce toît, rien n’avait d’importance, car tout y était disponible, n’importe quoi pour faire oublier, ne serait-ce que quelques heures, le mal-être, souvent imperceptible, de certains adolescents.

Et puis, me croyant seule, L’Antre-Temps a croisé ma route et m’a chuchoté à l’oreille, tout doucement, sans bousculade : “Viens dans notre maison et nous pourrons certainement t’aider à aider ton enfant. ” C’est ainsi qu’une lueur, puis une lumière, m’est apparue. Les intervenantes m’on redonné confiance en moi et ont su m’outiller pour ramener mon enfant dans MA maison.

Merci à L’Antre-Temps et à tous les organismes communautaires qui savent tendre l’oreille quand la détresse nous envahit.

Parent

Claude

Nous sommes au printemps 2011. La vie est belle. Je suis un homme. Je suis surtout depuis plus de 20 ans un père de famille. J’ai 3 enfants qui sont ma fierté. Isabelle a 21 ans, elle est étudiante au bac en soins infirmiers à l’Université de Montréal,c’est son choix de carrière. J’ai aussi un fils Julien, il a 19 ans, il vient de terminer son Cégep. Il se prépare depuis 1 an à faire un voyage sac à dos en Asie, il partira fin mai pour revenir fin août, je suis un peu inquiet mais en même temps confiant que tout va bien aller. Et puis j’ai Camille, elle vient d’avoir 15 ans. Camille poursuit un programme de danse-étude depuis qu’elle a 10 ans. L’an passé en 2010, elle a gagné un prix d’excellence avec une bourse pour la meilleure performance en danse de son groupe d’âge. Toute sa famille, frère, sœur, grands-parents sont dans la salle de spectacle lorsqu’elle reçoit son prix. Imaginez, les efforts de Camille sont reconnus par la direction de son école avec ce prix. La vie est belle, nous sommes une famille heureuse et j’en suis fier.

Mais en ce printemps 2011, il y a une ombre qui plane au-dessus de nos têtes. Camille nous a fait part récemment qu’elle ne voulait plus faire de danse, qu’elle était un peu fatiguée de la rigueur qu’exigeait un tel programme et qu’elle voulait passer à autre chose. J’ai toujours respecté le choix de mes enfants mais celui-là passait difficilement puisque je savais qu’une telle rigueur était nécessaire pour Camille qui avait plutôt tendance à se laisser aller au niveau des études académiques.
Nous sommes convoqués par la direction de l’école de danse. Camille dérange en classe, ne fait plus les exercices demandés, se laisse aller, ne participe plus activement. En abandonnant la danse, Camille doit aussi dire adieu à son école qui est une des meilleures à Montréal. Bref, Camille devra quitter à la fin de l’année, nous sommes en avril.

Camille change d’école à l’automne. Elle fait connaissance avec la drogue. Pas si grave au début que je me dis, faut bien que jeunesse se passe. Consommation légère, sans grave conséquence. Les résultats académiques sont pauvres, Camille est plus intéressée par la drogue qu’autre chose. Un autre changement d’école pour finalement décrocher complètement ce printemps 2012. La consommation de Camille devient presque quotidienne, son caractère change, elle devient violente, intervention de la police à la maison à quelques reprises. Je ne comprends plus rien, notre famille devient dysfonctionnelle, je ne comprends pas comment une petite fille de 16 ans peut faire autant de ravage. J’ai besoin d’aide. Je suis mis en contact avec L’Antre-Temps. Je rencontre Sonia et Nicole. Avec un groupe de parents, nous entreprenons des ateliers de travail, tous ensembles, nous essayons de trouver des moyens d’accompagner nos enfants ados dans cette étape de vie fragile où tout se bouscule.

J’ai peur de perdre ma fille dans la drogue, j’ai peur de perdre ma famille. Je suis fragile tout en étant fort, j’ai des moments de découragement qui ne durent jamais bien longtemps, heureusement. Je dois continuer de me battre, je mets toutes mes énergies à sauver ma fille, c’est là que je suis rendu. Sans le réconfort des gens de L’Antre-Temps, je me demande où j’en serais aujourd’hui.

Automne 2013, Camille commence à changer pour le mieux. Elle abandonne la consommation de drogue. Alignement des planètes, je ne sais pas, l’amour inconditionnel et l’accompagnement de son père dans notre traversée du désert, le lien toujours très fort qui n’a jamais cessé d’exister, Camille a toujours su que j’étais là, quoiqu’il arrive, elle savait qu’elle pouvait compter sur son père et qu’elle avait un foyer. Camille a maintenant 20 ans. Elle est retournée à l’école, elle essaie de se construire une vie. Elle veut devenir travailleuse sociale. Ce n’est pas toujours simple mais elle y met des efforts. J’ai confiance.

Moi, je vais encore à L’Antre-temps une fois par mois. Je fais équipe avec des parents merveilleux qui ne désirent qu’une chose, le bonheur de leur enfant. Je peux dire que malgré tout, je suis un homme heureux, j’ai appris beaucoup de choses sur moi dans cette étape de ma vie. Je serai toujours reconnaissant à L’Antre-Temps. Merci.
Claude, père de famille à vie

Parent

Carolane

Six ans à L’Antre-Temps : « Ce mois-ci, cela fait six ans que vous travaillez à ce poste. Félicitations ! » Facebook m’a notifié cela ce matin et je suis devenue toute émotive! Déjà 6 ans que je fais partie de la belle famille de l’Auberge du cœur L’Antre-Temps comme intervenante. Cet emploi a changé ma vie et m’a fait grandir pas seulement professionnellement, mais surtout en tant qu’être humain. Certes, ce n’est pas toujours facile, car les jeunes qui passent à la ressource ont souvent beaucoup de souffrances et de difficultés à reprendre prise sur leur vie. Cependant, nous travaillons fort en équipe afin qu’ils puissent retrouver un peu d’équilibre et un peu d’espoir. Et à L’Antre-Temps, il y a toujours du positif dans chaque journée. Les gens pensent souvent que notre job est donc difficile et dure sur le moral. Il suffit d’entrer quelques minutes dans la maison pour voir la belle énergie contagieuse, les grands sourires et les cœurs immenses de l’équipe chaleureuse d’intervenants. Un grand merci à mes supers collègues et aussi aux jeunes de faire partie de ma vie. L’Antre-Temps c’est loin d’être juste une job!”

Intervenante

Maxim

J’apprends à cuisiner, je peux faire des liens avec du nouveau monde, et… m’amuser.

Résident

Félix

Un support quand on en a besoin et n’avons rien d’autre dans notre vie pour nous supporter !

Résident

Cyrill

L’Antre-Temps ça peut amener beaucoup de confiance en soi si tu utilises toutes les ressources à ton avantage, L’Antre-Temps ça t’aide beaucoup. C’est une très belle place si tu es dans la misère, vas-y parce qu’ils te remettent sur le droit chemin pis pas à peu près!

Résident

Fred

Je me suis senti seul, j’avais besoin de parler à du monde, j’avais besoin de me retrouver. Avec l’aide que L’Antre-Temps m’a apportée, maintenant je suis capable de m’ouvrir plus facilement. Après une longue période de ma vie entre la rue et L’Antre-Temps… j’ai maintenant mon propre appartement.

Résident

Jade

Ce que L’Antre-Temps m’a apporté…
Un coffre à outils. Je pense que les ai tous utilisés, un peu à la fois chacun, mais surtout deux outils en particulier : un peu plus de confiance en moi et un peu plus de ressource !

Résidente

Josiane

Qui aurait cru qu’un jour, moi, Josianne, j’aurais eu besoin d’une bouée ! C’est simple, ma bouée se présente comme L’Antre-Temps. Quelqu’un a cru en moi donc à mon tour, j’y ai cru. Une autre m’a dit que j’étais importante, j’y crois.

Résidente

Carl

À chaque séjour, c’est toujours touchant d’être ici, une équipe d’intervenants ainsi qu’une direction avec une approche globale. La plus merveilleuse des choses est de voir des jeunes exceptionnels qui essaient de prendre un pouvoir sur leur vie, même si cela n’est pas toujours facile. C’est toujours plaisant de revoir ses petits frères et petites sœurs. Parce qu’à L’Antre-Temps, c’est un environnement familial où on se sent bien. Tout est chaleureux et sans jugement. La stabilité au niveau du personnel fait en sorte que nous sommes en terrain connu et de ce fait nous pouvons nous ouvrir davantage.

Résident

Mel

Bonjour, je m’appelle Mel et comme bien des jeunes de mon âge, j’ai vécu des moments difficiles. À cours de ressources, j’ai fait appel à un centre d’hébergement pour jeunes de 16 à 21 ans, L’Antre-Temps. Étant dans une situation urgente, j’ai su apprécier le séjour de six mois à un coût très raisonnable de sept dollars par jour. Des intervenant sont présents pour nous aider à trouver du travail, retourner aux études, voir un médecin et travailler sur nos habitudes de consommation. Tout cela dans un environnement sécuritaire et chaleureux.

J’ai pu y faire un travail important pour m’aider à mieux vivre avec moi-même, mais aussi avec les autres! Les intervenants sont toujours là pour nous écouter et nous conseiller.

En tant qu’ancienne résidante de L’Antre-Temps, je vous recommande chaudement cet endroit qui vous sera d’un grand secours. Encore aujourd’hui, j’y fais souvent des visites.

Résidente

Kevin

Quand tu arrives, tu es démoli… ici on te reconstruira selon tes objectifs et à ton rythme à toi. Moi, quand je suis arrivé ici à mon premier séjour, j’étais innocent et sans expérience, mais j’avais beaucoup de problèmes. On m’a tendu la main et comme tout jeune qui est entêté, je n’ai pas su saisir ma chance à ce moment-là. D’une certaine façon et avec les années, j’en ai tiré une bonne leçon et j’ai fini par comprendre que d’acquérir de la maturité ne me ferait pas de tort. J’ai fait plusieurs séjours et dépannages à L’Antre-Temps et je vois maintenant que j’ai avantage à appliquer les conseils des personnes qui sont là pour m’aider.

Je suis présentement de retour en hébergement parce que j’ai décidé de me prendre en main, de me discipliner et de connaître le bonheur d’une vie saine et adéquate.

Résident

Lili

Mon nom est Lili, j’habite à L’Antre-Temps depuis environ trois mois. Je me suis ramassée à L’Antre-Temps à cause de ma situation familiale qui est difficile depuis un bon bout de temps.

À mes débuts ici, les intervenants m’ont bien accueillie et ils m’ont aidé à trouver des solutions à mes problèmes. Avant mon départ de L’Antre-Temps, j’aimerais avoir augmenté mon estime de moi.

Résidente

Maxim

Je m’appelle Maxim et j’ai maintenant 22 ans. Un jour, j’ai dû quitter la maison et habiter pendant trois mois chez des connaissances jusqu’à ce que ça ne fonctionne plus, alors je suis tombé au fond du baril, puis on m’a conseillé d’aller à L’Antre-Temps. C’est comme ça que j’ai obtenu ma place comme bien des jeunes en difficultés. L’Antre-Temps m’a fait évoluer considérablement.

Mon séjour a été de cinq mois et demi : j’ai appris beaucoup de choses sur moi qui m’ont permis de progresser. Seul, j’aurais eu davantage de difficulté à surpasser les épreuves. Je suis fier d’avoir reçu 31 privilèges et seulement 2 avis formels ! En plus, quand je n’avais pas d’occupation, on me permettait de faire de l’implication, comme des réparations.

J’ai apprécié ma place dans la maison, je me suis senti comme dans une famille avec plein de frères et sœurs et bien des papas et des mamans. On s’y sent bien et on nous offre des outils pour s’en sortir. Je suis fier de dire qu’après avoir amassé de l’argent, j’habite maintenant à L’Appart-Tiens. J’ai fait un gros travail afin de retrouver mon estime et ma confiance en moi. De plus, j’ai appris à m’aimer et à m’apprécier. Je remercie du fond du cœur L’Antre-Temps et toutes les personnes qui y consacrent leur temps au niveau des activités, de la nourriture, de l’accompagnement et tout ce qui vient avec. À eux tous, MERCI !

Résident

Maman de Mimi

Je vois des changements dans ma relation avec Mimi… une plus grande ouverture dans ses opinions et ses commentaires, une meilleure communication et une plus grande confiance.

Depuis que j’ai consulté Nicole, l’intervenante au Soutien à la famille à L’Antre-Temps, je ne crains plus de mettre mes limites et de les faire respectées… j’accepte mieux la distance que ma fille désire installer…

Parent

Sébastien

Mon nom est Sébastien. J’ai eu la chance d’habiter à L’Antre-Temps pendant une période difficile de mon adolescence. L’Antre-Temps m’a permis de vivre une période de transition lorsque tout semblait perdu… Vu comme un bum, un décrocheur, un bon-à-rien, un délinquant et un futur aspirant à la prison, j’ai cessé de croire aux histoires de ma propre déchéance.

J’ai décidé d’utiliser le regard que seuls nous les bums, les révoltés et les insoumis possédons afin de voir plus loin. J’ai décidé d’harnacher la volonté de survie qui nous habite, nous autres, le monde de la rue, afin de m’en sortir.

J’ai donc décidé de retourner à l’école. Un professeur m’a alors expliqué que de savoir bien écrire, c’est comme savoir bien se battre. J’ai compris l’analogie. Je me suis mis à lire des livres pour me rendre compte que plein d’insoumis et de bagarreurs comme moi les avaient écrits. J’ai rencontré ma future femme à l’université : elle aussi une insoumise dans son genre, et maintenant la mère de ma petite fille.

En rétrospective, je peux dire que réussir là où les gens “normaux” réussissent fut assez facile, si je compare cela avec la décision de transformer ma colère en carburant, de devenir un guerrier qui construit.

Si tu passes par L’Antre-Temps, pour moi, cela signifie que tout est encore possible. Merci à toute l’équipe !

Résident

Sylvie

Dans la dernière année, les intervenantes de L’Antre-Temps m’ont été d’un précieux secours. J’ai été supportée en tant que mère d’un jeune qui a vécu des difficultés autant par des rencontres individuelles que de groupes avec d’autres parents vivant des difficultés avec leur jeune. Elles ont aussi offert à mo jeune un encadrement et un support qui lui ont permis de remonter la pente. Les deux formules, l’auberge et les appartements supervisés, avec tout le support des intervenantes sont de très bons moyens pour permettre à de “grands ados” de trouver leur place dans la vie.

Je les remercie de tout mon coeur.

Parent

Pam

Je dois avouer la peur que j’avais à aller vivre à L’Antre-Temps. J’avais peur des gens, peur des règlements et peur pour mon estime de moi. Je me disais ″Comment ça se fait que je sois rendu aussi bas ? Pourquoi ? ″ Mais la fois où j’ai réalisée que c’était pour mon bien, j’ai vu l’envers de la médaille.

J’ai rencontré des personnes plus vraies que nature, des gens admirables que jamais je n’oublierai, je me suis connu moi et j’ai connu des intervenants au cœur gros comme la terre. Être là aussi fait comprendre que dans la vie, tu dois travailler pour obtenir ce que tu veux ; même si t’as eu une vie difficile, fonce! On n’est jamais seul. Bref, grâce aux inters de L’Antre-Temps, grâce à mon séjour et grâce à mon ouverture, je suis de retour à l’école et je sais qu’ils seront toujours là pour moi comme pour tous ceux qui en ont besoin.

L’Appart-Tiens, ce n’est pas la même chose… Rendu là, c’est une marche plus haute. Je suis maintenant indépendante, mais une chance que j’ai Dan et Martine. J’aime pouvoir me confier à elles et écouter leurs judicieux conseils, elles sont là pour nous aider et pour nous montrer à prendre d’autres responsabilités en main. Mon cheminement ici n’est pas fini et je risque d’en apprendre davantage encore. Gros love!

Résidente

Louis

Un petit mot pour te dire que je suis content de t’avoir rencontré. Ton écoute et surtout tes interventions m’ont aidé à mieux comprendre nos adolescents. De plus, ça m’a aidé aussi à me comprendre moi-même. Pourquoi un geste qui paraît si anodin vient me chercher si profondément! En allant creuser un peu plus, je me suis aperçu que ce n’est pas le geste mais plutôt les conséquences possibles et hypothétiques qui me font réagir.

Merci à toi et à toute l’équipe qui avez su désamorcer les tensions accumulées. Mieux on comprend et plus on est en mesure d’apporter et maîtriser les problèmes. Les outils reçus nous permettront à ma conjointe et moi d’être de meilleures personnes dans la vie de tous les jours !

Parent

Lucie

Je suis venue chercher de l’aide pour mieux comprendre mon ado et j’ai trouvé une perle pour me donner les bonnes informations (comment agir et réagir avec elle). Bien sûr, ma fille prend beaucoup de place dans ma vie. Je travaille sur moi pour mieux comprendre mon comportement face à elle. Mettre les bons mots sur ce que je ressens, ma place à prendre dans tout ça, laisser à ma fille ce qui lui appartient tout en la soutenant dans ce qu’elle vit. Melissa, tu m’as aidé à mieux comprendre les situations que je vivais. Je suis repartie avec plein d’informations qui font du bien. Quand j’en ai de besoin, je relie les petites feuilles. Melissa, tu es une source d’énergie positive. Tu es à l’écoute et tu m’as laissé du temps pour exprimer mes inquiétudes. Les ateliers m’ont permis d’exprimer ce que je ressentais sans être jugée. En étant dans un groupe, cela m’a permis de voir que d’autres parents vivaient sensiblement les mêmes préoccupations, mais à des niveaux différents. Un échange dans le respect de chacun.

Une belle expérience, merci Melissa, continue ton beau travail auprès des ados et des parents.

Parent